• Trop de choses... Trop de choses se bousculent dans ma tête. Par où commencer ? Par l'origine de ce qui va suivre peut-être... Ca a commencé dans le bus. Et voici ce que ça donne :

    Pour commencer, j'ai enfin compris le but de ce paquet de pixels désorganisé qu'est mon blog. Il y en a trois pour être exact, trois buts très précis et qui définissent enfin une ligne éditoriale pour cet endroit.

    Afin bien comprendre ces buts, et nottament le premier, vous devez savoir quelque chose que j'ai déjà cité dans mes écrits et que je vais brièvement répéter ici.

    Il était un temps où j'étais un autiste. Un être sans signification, sans goûts, sans couleurs, un fantôme. Il me manquais quelque chose pour m'épanouir : un ami. Un autre être en qui je pourrais avoir confiance et auprès de qui je pourrai me réfugier en cas de solitude et grâce à qui je pourrai m'affirmer. Mais aussi un modèle, celui avec qui je pourrai grandir intellectuelement et socialement. Au contraire de tout cela, j'étais rejeté et délaissé. Mais là n'est pas la question.

    Aujourd'hui, chaque fois que je croise un de ces être, et Dieu sait si j'en ai croisé de nombreux, je me sens investit d'une sorte de mission envers lui. C'est même plus vaste que ça, cette mission ne concerne pas seulement ces "autistes", mais aussi ceux pour qui j'éprouve du mépris. Je n'aime pas mépriser quelqu'un, je trouve ça anormal, alors pour l'aider à gagner ma considération, je tente de l'aider. C'était le cas nottament pour "V". Mais cette mission a aussi pour but de sortir les "autistes" de leur solitude et leur apporter l'épanouissement dont j'ai bénéficié moi même.

    Mais il y a un "hic". J'étais un cas exceptionnel. Visiblement, tout ceux que j'ai rencontré vivaient très bien leur solitude et étaient satisfait de cette vie. Ou alors ils étaient trop peureux pour tenter de changer ou même pas assez curieux de voir comment c'est "autrement". C'était le cas pour "V".

    Alors ce blog tente de venir passivement en aide à tout ceux là, tout ceux qui auraient besoin d'un guide, un ami. J'écris pourtant sans aucune conviction, comme par désespoir de faire changer les choses autrement. Ceci est une aide offerte à celui qui veut bien la prendre. Voici donc le premier but de ce blog :

    - AIDER A GRANDIR CEUX QUI EN BESOIN ET LE VEULENT.

    Attention ! Cela ne signifie nullement que tout ceux qui me lisent ont besoin d'être aidé, au contraire ! Je m'arrange pour que chaque article soit un tant soit peu divertissant et instructif, afin de satisfaire tout le monde, y compris moi. Car n'oublions pas que je suis mon premier lecteur.

    Le second but est complètement différent. Je cherche à m'aider moi même. Ce but concerne presque exclusivement ceux qui me connaissent dans la vie réelle et me lisent en même temps. En effet, je cherche à me faire connaître. Tout ce qui ne sort pas IRL sort ici. Tout ce qui est inavouable, mal exprimé, dissimulé et défendu en moi est couché ici. Du moins ce que je juge utile à mes lecteurs. Oui, car mon but second est celui-ci :

    - ME FAIRE CONNAITRE DANS L'ESPOIR QUE MES LECTEURS AGISSENT EN FONCTION DE MES ARTICLES.

    Le troisième but est le découlement des deux précédent :

    - FAIRE BOUGER LES CHOSES.

    Accesoirement, mon blog est un confesseur, mais à ce point de vue, tout ce qui me perturbe n'est pas toujours ici. Si quelque chose est écrit dans ces lignes, c'est simplement parce que j'espère obtenir une aide quelconque de mon entourage. Sans pour autant que cette aide soit explicitement donnée par rapport à ce qui figure ici.

    Voilà pour les objectifs. D'autres post suivront dans la semaine car j'ai beaucoup pensé sur ce siège de bus...

    PS : Ceci est le second post du la catégorie "Antre du régénérateur", le premier commençait à dater aussi...


    1 commentaire
  • LE CADUCEE D'HERMES à la base, et dans la civilisation grecque pour commencer, est un signe d'éloquence et de commerce. Il aurait été également porté par les héraut, ce qui les rendait intouchable. Mais ce bâton est aussi le symbole d'Hermès lui même. Ce dernier aurait vécu une vingtaine de siècles avant notre ère pour inventer l'astronomie (et les cosmogonies) et se serait réincarné une première fois pour la philosophie et la médecine. Puis une seconde fois pour aboutir au grand oeuvre des Alchimistes c'est-à-dire, la "révélation" de la théorie macroscope/microscope et de la similitude entre l'homme et l'univers. Il est donc à la source de l'hermétisme. De mon côté, l'alchimie m'a toujours fasciné. Non pour son but lucratif, mais bien pour la transformation de l'âme qu'elle recquiert pour la pratiquer. L'alchimie, avant de transformer une matière en une autre, a pour but de transformer l'âme de l'alchimiste lui même. C'est cette quête qui me passionne dans l'alchimie.


    votre commentaire
  •  

    ENVINYATAR : Ce petit symbole compte énormément pour moi. La première fois que je l'ai repris comme "signature", ce fut le jour de l'examen de math en 1ère secondaire. En fin d'heure, j'avais fini mes calculs et m'ennuyais. Je me suis alors amusé à essayer de me créer un avatar un peu plus original que ceux du commun des mortels. Un petit dessin dans ce style me semblais une bonne idée. Seulement, et comme l'inspiration ne me venais point, j'ai essayé de redessiner un symbole aperçu dans un des livre de Tolkien, et ça a donné ça. Depuis, je dessine ce sigle dans chaque coin supérieur gauche de mes feuilles d'examens depuis la 2ème, et il me sert à illustrer mon pseudo...


    votre commentaire
  • Comme je vous l'annonce dans la colonne ici à gauche, vous voici sur mon nouveau blog. J'en possédais déjà un, autrefois... Mais ce dernier ne me satisfesais plus, alors j'ai créé celui-ci qui sera, contrairement à l'ancien, beaucoup plus ouvert au public. Il traitera également de sujets plus généraux tels que le cinéma, les arts, la musique et encore d'autres choses auquelles je ne pense pas au premier abbord.


    Mais qui est ce "je" ?


    Appellez moi Envinyatar. Sans tomber dans le narcissisme ou le nombrilisme, je vais essayer de me présenter brièvement. Pour cela, je me décrirai en tant qu'inconnu, ainsi, je me met à votre niveau, vous mon visiteur et lecteur.


    Envinyatar est avant tout un habitant d'une petite planète bleue qui vire tout doucement au mauve parait-il. Cette planète, qu'il chérit et adore par dessus tout, Envinyatar la foule depuis un peu plus de 18 années. Ainsi, il observe la lente dérive des continents, la mort progressive et douloureuse de la nature qui l'entoure, la dégradation quasi irréversible de sa belle planète par ses semblables... Mais il prête également beaucoup d'attention à d'autres phénomènes que peu de gens perçoivent comme il le perçois : le "formatage" comme il l'appelle, des esprits et moeurs de ses semblables ; la naissance progressive du goufre entre les générations et classes sociales ; le renouvellement de l'histoire humaine et enfin l'avancée presque inquiétante des sciences et technologies qui domptent déjà l'ex-nature sauvage.


    Au quotidien, Envinyatar va à l'école, il aura bientôt terminé ses études secondaires et il va débuter au niveau universitaire ce mois d'Octobre de l'an de disgrâce 2006. Il a une vie sociale plus dévelloppée et heureuse que jamais : connaissances, copains, amis, frères d'armes, amis "à la vie, à la mort" et famille l'entourent (et l'aiment ?) de leur mieux. Seul manque au tableau, l'amour qu'il cherche depuis si longtemps. De son côté, Envinyatar ne sais pas comment les remercier de leur amitié ni comment les aimer en retour, sa vie sociale n'ayant pas l'habitude d'être si aboutie. Mais il les aime tous sincèrement, ces êtres si amicaux et généreux qui ont accepté de vivre à ses côtés ne fût-ce que pendant quelques années de leur vie. (En plus il adore faire la fête alors ça tombe bien :D). D'autre part, il conserve un côté très individualiste et il aime se retrouver seul dans sa chambre à écrire, lire et rêver (il aime rêver).


    Dans ses passions disons "ordinaires", Envinyatar aime (je vais vous citer ça rapidement, d'autres post seront créés le moment venu pour approfondir) : la musique, le cinéma, la BD, les sorties entre amis, les sports individuels (vélo, tennis, escalade), la lecture, l'écriture, la gastronomie et il est un petit peu Geek à ses heures. Le geeking, qu'il a pratiqué assidûment du temps de sa grande solitude, Envinyatar ne l'aime plus trop pour le moment. Il considère les jeux et ordinateurs avec suspiction, ceux-ci ne l'aimant pas vraiment non plus. Cependant, il est bien forcé de fréquenter au minimum son pc s'il ne veut pas se désocialiser complètement (vive MSN ! \o/). Ou pas... Car ces derniers temps, il se sent trop lié à cette machine infernale, alors il essaye de prendre ses distances, juste pour voir s'il est toujours capable de vivre sans (ce qui expliquera le fait que ce blog va avancer très lentement).


    Comme vous l'aurez peut-être deviné en lisant ces lignes, Envinyatar est d'un caractère assez posé, parfois même passif. Il aime la paix, la prospérité et le respect de son prochain. Il essaye également de rester calme face à toute les situations, même si c'est souvent très difficile (du moins quand je suis sobre).


    Et voilà ! Je viens de relire ce que je viens d'écrire (ouf, ça fait du bien d'écrire "je") et m'apperçois que j'en peut-être un peu trop dit... C'est pas grave, vous saurez d'autant mieux à qui vous avez à faire. Pour bien compléter cette présentation du blog, je dois vous raconter la raison qui m'as poussé à donner des airs gôthiques à mon blog :

    Pour commencer, vous devez savoir que je hais cette société qui m'entoure, je hais ce système qui tue directement et indirectement ses semblables au nom de ce nouveau dieu qu'est l'argent. Je déteste cette façon qu'à ce système de formater ses citoyens pour correspondre à des "normes", pour leur inculquer une mentalité pré-conçue et maléable afin de pouvoir les contrôler aisément : consommez et crevez ! Le reste n'as pas (ou plus) d'importance. Mais je reviendrais plus longuement là dessus dans un post dédié à une analyse plus complète de notre système.


    Récemment, je me suis fais qualifier de "paranoïaque" par une fille (goth) rencontrée dans le bus, je pense qu'elle avait raison, depuis ma prise de conscience de l'incroyable évidence, je suis un peu parano. On a longuement parlé ce jour là [enfin... les 45 minutes du trajet] et elle m'a clairement expliqué que si elle était ainsi, c'était parce qu'elle aussi était opposée à cette société. Et donc, pour marquer son désaccord, elle échappe, tel Simon Templar, aux "normes" : normes vestimentaires, musicales, "culturelles" (vous remarquerez que je reste prudent) et idéologique. C'est aussi la première fois que quelqu'un me fit la remarque que j'étais fondamentalement "goth", en ce qui concerne mon idéologie [agnostique], mon opinion sur la société et mes goûts musicaux du moins... Quelques jours plus tard, je visitais le blog d'une autre fille goth et la manière dont il était construit m'a séduit. Vous avez sous les yeux une copie conforme de son blog, avec d'autres habillages. En gros, si le mien est ainsi, c'est surtout parce que je trouve ça esthétique...


    Mais au fond, "goth" n'est qu'une étiquette. Si vous ne vous limitez qu'à mes goûts musicaux, mon accoutrement et mes avis sur la société pour me juger, c'est que vous êtes vous même fort limité. Nommez moi "gothique", "pseudo-goth" ou même "true-goth" si ça peut vous permettre de me classer et que ce classement vous confote dans votre idée du monde... Pour moi, ça restera une étiquette de plus, que je m'efforce de combattre. Je pense que les vrais goth sont ceux qui se revendiquent comme tel, tout simplement.
    [Ceci était un pied de nez à tous les petits crétins qui font des blogs où ils exposent leurs idées sur le gothisme et prétendent pouvoir distinguer un "true" d'un "fake" goth, continuez surtout ! Vous me faites bien rire à vous prendre au sérieux].


    Et voilà ! Vous en savez maintenant plus sur moi que 6.143.328.315 personnes en ce bas monde, n'est-ce pas merveilleux ?


    Je vous souhaite une agréable visite, un shouilla de bonheur lorsque vous aurez quitté ces pages et surtout de réfléchir au sens de votre vie quand vous le pourrez afin de ne plus céder à des sentiments aussi vils que la cupidité, la jalousie ou la haine...


    Have fun !          (-O_O-)





    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique